Test UriPep

DEMANDER UN TEST

Foire aux questions

Le test UriPep qu'est-ce que c'est ?

Test qui vise à rechercher dans les urines des peptides (petits fragments de protéines) avec propriétés opioïdes provenant du gluten et de la caséine ingérés.

Dans quel cas faire un test UriPep ?

Troubles du comportement, fatigue chronique, perte de confiance en soi, dépression, anxiété, schizophrénie, hyperactivité, autisme, constipation.

Qu'est ce qu'un peptide et pourquoi est-ce important ?

Un peptide est une petite protéine ou fragment de protéine qui est composé de 2 ou plusieurs acides aminés. Dans le cas du gluten et de la caséine, ces peptides sont produits lors de la digestion incomplète de la caséine et/ou du gluten et sont nommées : gliadorphine (issue du gluten), casomorphine (issue de la caséine).

Dans certains cas, les enzymes digestives peuvent être trop faibles ou absents pour décomposer ou digérer correctement les gliadorphines ou les casomorphines. Une paroi intestinale affaiblie (hyperperméabilité intestinale) va laisser passer les gliadorphines et les casomorphine qui vont aller directement dans le cerveau se fixer sur des récepteurs opioïdes. Cela va entraîner un dysfonctionnement du cerveau.

Avec le test UriPep il est possible de doser les gliadorphines et casomorphines dans les urines.

Avec ce test, nous pouvons identifier quel types d'exorphines est présent et juger l'effet pathogène potentiel de leur présence.

Si oui, il est recommandé de ne plus consommer de gluten ou de produits laitiers.

Si toutefois le patient fait un écart, il est possible de prendre un complément alimentaire qui visera à atténuer les symptômes.

Comment fonctionnent ces compléments alimentaires ?

Ces compléments alimentaires comprennent certaines enzymes digestives et de la peptidase IV. Il faut les prendre avent les repas selon le dosage indiqué. Ils apportent un soulagement souvent partielle rarement totale. Surtout il faudra limiter la quantité de caséine et/ou gluten pour avoir une protection satisfaisante.

Qu'est-ce qu'une peptidase IV ?

La peptidase IV est une enzyme nécessaire pour digérer/dégrader complètement la caséine ou le gluten dans l'intestin.

Quelles sont les causes d'une déficience en peptidase IV ?

La 1ère cause d'une déficience en peptidase IV est génétique. Elle est donc irréversible.

Mais aussi la prise de certains médicaments, notamment les inhibiteurs de la Peptidase IV, prescrits comme anti-diabétiques peuvent en être la cause. Cette deuxième cause est réversible en cas d'arrêt du médicament.

Qu'est-ce qu'un récepteur opioïde ?

Les récepteurs opioïdes sont essentiels pour la régulation des neurotransmetteurs et de notre bien être psychique. Il existe deux formes de substances opioïdes :

1 - des substances endogènes (appelée endorphines) produites dans notre organisme

2 - des substances externes (appelées exorphines) comme les stupéfiants, les casomorphines et les gliadorphines.

Les exorphines peuvent se fixer sur ses récepteurs et exercer des effets non physiologiques menant à des pathologies décrites.

Qu'est-ce que le gluten ?

Le gluten est une substance collante impliquée notamment dans l'alimentation. Le terme dérive du latin classique gluten = « colle, glu, gomme »1, il était initialement appelé glutine.

Le gluten proprement dit est présent dans certaines céréales, notamment le blé, l'orge, le seigle, le kamut et l'épeautre. Les glutens, et plus particulièrement les glutens des blés, sont appréciés pour leurs propriétés visco-élastiques, qui confèrent à la pâte son élasticité, l'aident à lever puis conserver sa forme, laissant au produit final une texture moelleuse.

Où trouve-t-on du gluten ?

Le gluten est présent dans le blé, l'épeautre, le seigle et l'orge. Tous leurs dérivés en contiennent également : farines, pâtes, biscuits, etc. L'avoine, qui d'office ne contient pas de gluten est souvent contaminé avec du gluten. Seul l'avoine expressément certifié sans gluten est sans gluten.

S'il peut paraître simple de ne plus manger de pâtes et de pain, traquer le gluten dans les aliments industriels s'avère plus complexe. Le gluten est utilisé comme additif dans la plupart des produits transformés : la sauce soja, les sauces industrielles prêtes à l'emploi, la charcuterie ou les friandises.

Qu'est-ce que la caséine ?

La caséine est la principale protéine du lait. Elle se trouve aussi bien dans le lait de vache que dans le lait de chèvre, brebis, jument... Cependant seul la caséine de lait de vache appelé A1 peut être à la source de casomorphines. Le lait des autres espèces contient de la caséine A2, qui ne libère pas de la casomorphine. Retenez que la protéine de lait est composée d'environ 80 % de caséine !

Quel est la différence entre A1 et A2 caséine ?

Il existent deux types de béta-caséine, la béta-caséine A1 et la béta-caséine A2.

La caséine A1 et A2 se distinguent par un seul acide aminé à la position 67 de la protéine. Cette mutation augmente la production de lait de vaches laitières. Seul la caséine A1 peut libérer les casomorphines. Les laits du commerce contiennent traditionnellement les deux types de caséine à quantité variable.

Est-il possible de trouver du lait de vache A2 dans le commerce ?

Oui il existe des laits de vache A2 dans le commerce. Le lait doit être issu exclusivement de vache A2 et traiter dans des laiteries qui n'utilisent exclusivement du lait A2.

Où trouve-t-on la caséine ?

La caséine est présente dans tous les aliments contenant du lait mais pas seulement... Aujourd'hui, la caséine lactique est utilisée dans l'industrie, ce qui augmente le risque d'allergie.

Les produits contenant de la caséine sont les suivants : beurre, crème, fromage, lait, petit lait, glace, viande de bœuf, viande de veau, aliments pour bébé, complément alimentaire en poudre.

Et on en retrouve aussi dans : les plats préparés industriels, biscuits, gâteaux, pâtisseries, pâte à tarte industrielle, yaourts, margarine, chocolats (seuls certains noirs sont garanties sans caséines), sandwichs, pain de mie / pain brioché, confiseries.

Quel est la marche à suivre pour réaliser le test ?

Il est impératif de collecter la 1ère urine du matin.

Durant les 2 semaines avant d'effectuer le test, il est important d'avoir une alimentation variée et de consommer du gluten ainsi que du lait de vache.

Pour les adultes, 24h avant le test, ne pas boire plus de 3 verres d'eau de 250ml. La veille de la collecte de l'urine, ne pas boire plus de 250ml de liquide après 20h.

Ne pas collecter l'urine pendant la période menstruelle.

Pour récolter les urines, suivre la marche à suivre détaillée dans le protocole qui vous sera remis dans votre kit de prélèvement.




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Ces derniers permettent d'assurer le bon fonctionnement de la réalisation, d'établir des statistiques et d'améliorer les services qui vous sont proposés.