Témoignages

DEMANDER UN TEST

Poids et symptômes gastro-entérologiques



Constipation, poids, ballonnement

Pharmacienne biologiste de métier, j'ai tout essayé pour perdre des kilos sans me soucier une seconde de faire un état de lieu sur mon alimentation, associations et intolérances. Après de nombreuses années, je me suis décidée à faire le test IMUPRO 300 car après de nombreuses années de constipation, de migraine, de ballonnements accompagnés de gaz en permanence, ma vie a changé.

J'ai décidé de faire ce test et de suivre les conseils diététiques de rotation proposés .Je suis intolérante à l'œuf de poule, hypersensibilité de type 3, et à un seul constituant. A un degré moins important, la consommation du lait de vache, cacao, café et la levure doivent être modérés.

Depuis le 1er Avril 2013, j'ai suivi les conseils diététiques à la lettre avec un phénomène de rotation en respectant l'éviction des aliments qui m'était conseillée. J'ai perdu 6kg 500 et je me sens en forme. Toute la nourriture est équilibrée, je mange autant que je veux. J'ai banni de mon alimentation le chocolat tous les jours et réduit à une fois par semaine. Je pratique une activité sportive régulière de 4 heures par semaine.

Le test IMUPRO 300 m'a permis après toutes ses années de connaitre mes intolérances et surtout de m'alimenter correctement. Je n'ai plus de gaz, ni de migraine, ni d'éruptions cutanées depuis plus d'un mois. En plus j'ai arrêté de fumer sans difficulté.

Témoignage reçu par R-Biopharm France, l'identité de la personne nous est connu et nous avons le droit de diffusion.

Surpoids

J'étais très heureuse de mon poids jusqu'à l'âge de 49 ans. Toutefois, à ce moment, j'ai pris du poids avec constance malgré plusieurs diètes, environ 55 livres à l'intérieur d'une période de neuf à douze mois. Personne ne croyait que je mangeais presque exclusivement du yogourt sans gras, de la salade et parfois quelques fruits.

En feuilletant un magazine, un article intitulé « Du gras dans la salade? » a attiré mon attention. J'ai communiqué avec ImuPro300, j'ai reçu une liste de médecins et j'ai effectué un test sanguin au cabinet du Dr Thalmann. Résultat : j'avais 30 incompatibilités alimentaires (par exemple le lait de vache, la levure, les amandes). Après quelques difficultés au départ, tous ces aliments ont disparu de mon menu. J'avais perdu 37 livres en sept mois et par-dessus tout, je pouvais enfin manger à ma faim. De plus, j'ai remarqué que je ne me sentais plus aussi fatiguée. Je peux seulement dire que je ne m'étais pas sentie aussi bien depuis longtemps.

Mme M.O. 55 ans

"Enfant grassouillet"

D'aussi loin que je me souvienne, j'ai été un « enfant grassouillet » avec tous les inconvénients associés. J'ai pris conscience de mon embonpoint à l'école lorsque mes camarades de classe utilisaient parfois des surnoms qui n'étaient pas très gentils. Toutes tentatives de diminution de poids ont échoué à maintes reprises. Que je suive une diète ou change mon alimentation, rien ne fonctionnait de façon permanente. Quiconque n'a pas vécu ces mêmes expériences ne peut comprendre le sentiment.

Un jour, ma sœur m'a parlé d'une méthode d'essai qui pouvait détecter les incompatibilités alimentaires. J'ai passé le test au cabinet du Dr Thalmann (Allemagne). J'ai été bouleversée du résultat. J'avais différents niveaux de réactions à 52 aliments, dont tous les produits laitiers, y compris le fromage de chèvre, et toutes les céréales contenant du gluten. Pour moi, cela signifiait tout un défi. Après avoir complètement changé mon alimentation conformément aux résultats du test, je perdais heureusement de plus en plus de poids. J'ai perdu 40 livres et j'espère diminuer encore davantage mon poids. Curieusement, je réagis encore intensément à plusieurs aliments, par des symptômes variés. Par exemple, le lait déclenche une douleur musculaire, la vanille amène la fatigue et trop de pain (de manière hebdomadaire) me donne des maux de dos.

Mme M.M. 50 ans

Surpoids

Avant de commencer mon traitement, je me sentais toujours épuisé, rapidement en crise de sueurs, je ne dormais pas bien, je ressentais toujours un ballonnement et j'étais très irritable et nerveux.

Je pesais 240 livres et je mesurais 1,80 m. Cet état mettait une pression énorme sur mes épaules, ma forme physique était limitée, je me sentais très faible, j'ai donc décidé de consulter un médecin. Dr Thalmann a détecté des incompatibilités alimentaires. Il y a huit mois, j'ai entrepris la cyclothérapie recommandée par le Dr Thalmann (Allemagne) et j'ai atteint d'excellents résultats jusqu'à maintenant. J'ai intégré le changement dans mes habitudes alimentaires du jour au lendemain. Au début, c'était possible seulement si je respectais le plan offert. Les habitudes alimentaires de toute ma famille ont changé, en partie pour que l'on puisse tous manger ensemble sans devoir faire de grands efforts (dans le cas contraire, il serait nécessaire de préparer différents repas). Ma condition générale s'est déjà améliorée après 60 jours grâce à la modification de mes habitudes alimentaires (produits à base de soya, blé ou pommes de terre pas plus de quatre fois par semaine ; et légumes, fruits et salades comme repas principaux) et à la non consommation des aliments incompatibles. Je pèse actuellement 216 livres, je me sens équilibré et apte à faire face à la pression. Un effet secondaire agréable : la pousse de mes cheveux a augmenté sans aucun cheveu blanc (les gens me le disent constamment).

Mr B.R. 44 ans

Surpoids et symptômes divers

Aujourd'hui, les 12 premières semaines de changement dans mon alimentation sont terminées et je peux dire que ces 12 semaines constituent une grande réussite. Je me sens beaucoup mieux, plusieurs symptômes se sont atténués, quelques-uns ont disparu ! Alors quiconque remet en question l'existence de ce type 3 d'allergie devrait être en mesure d'expérimenter des problèmes de santé pendant des mois sans qu'aucun médecin puisse lui venir en aide. On se sent comme un cobaye ! Et, en fait, tout s'empire de plus en plus.

J'ai maintenant perdu 15 livres au cours de ces 12 semaines, la majorité de la rétention d'eau a disparu, je n'ai plus de diarrhée ni de brûlure d'estomac après les repas. Si j'arrive à contrôler ma tension artérielle également, ça aura vraiment valu la peine pour moi.

Quand j'ai reçu le résultat du test, j'étais complètement bouleversée dès le départ (malheureusement, presque tous les aliments de base étaient fortement positifs). Il faut premièrement s'habituer à la nouvelle méthode de préparation des repas. Ce n'est pas toujours facile. Mais il est possible d'y arriver avec de la bonne volonté et de la rigeur.

Mme A.S.

Prise de poids

Je suis aux prises avec un surplus de poids depuis des années. Plusieurs diètes et de longues tentatives afin de limiter la consommation de gras et d'éviter les protéines animales n'ont pas réussi; par contre, le poids a continué d'augmenter. En fin de compte, il a augmenté de huit livres après les vacances.

J'ai pris connaissance d'ImuPro300 grâce à un livre « Übergewicht durch Allergien » (Embonpoint et allergies) et à des recherches sur Internet. Par la suite, j'ai passé un test, car en plus du surpoids, je souffrais de migraines, d'eczéma atopique, d'allergies et de dépression.

Après l'évaluation des données du test, j'ai tout de suite introduit un changement drastique dans mon alimentation. Il s'est avéré que tout ce que j'avais avalé en vue de manger moins gras et de perdre du poids était mauvais pour moi. Les huit livres que j'avais gagnées durant mes vacances ont rapidement disparu (après environ quatre semaines). Pendant ce temps, j'ai perdu huit autres livres (j'ai reçu les résultats il y a maintenant 17 semaines). Les autres symptômes ne se sont pas encore améliorés, toutefois, ils ne se sont pas empirés non plus.

Mme A.G. 43 ans

Surpoids sévère

Je souffre d'un sévère embonpoint depuis de nombreuses années. Entre-temps, les premiers troubles de nature organique commencent maintenant à surgir. Plusieurs mesures prises afin de perdre du poids n'ont pas été un succès, qu'elles impliquent ou non un médecin. Les médecins œuvrant au sein de la médecine conventionnelle ont toujours fait uniquement référence à mon embonpoint. J'ai entendu parler du test lors de recherches personnelles spécialisées qui m'ont mené à un médecin à Meersburg (Allemagne). Depuis ce test, en combinaison avec d'autres mesures de soutien, j'ai déjà perdu 38 (!) livres au cours des derniers mois, et la tendance se maintient. À la suite de cette expérience, j'ai parlé de ce test à mes amis. Plusieurs amis ont également vu ce médecin et ont effectué le test, obtenant un grand succès. Vous pouvez comprendre à travers ces lignes qu'ImuPro300 a eu un effet très positif sur nous et nos amis.

Mr I.R.

Perte de poids

J'essaie de perdre du poids depuis plus de dix ans, sans succès. Je n'ai pas perdu de poids, même lorsque je mangeais uniquement de la salade et du pain sec. Je me sentais constamment sans énergie et j'étais atteinte d'inexplicables diarrhées.

J'ai consulté un praticien sans formation médicale, car je voulais suivre une hydrothérapie du côlon en remplacement du jeûne. Lorsque nous avons discuté de mes symptômes, elle m'a conseillé d'effectuer le test ImuPro300 pour détecter les incompatibilités alimentaires possibles.

Premièrement, j'étais bouleversée par le résultat, étant donné que j'avais des réactions d'incompatibilité à 44 aliments testés. Cela signifiait pour moi : plus de produits laitiers provenant de la vache, ni d'œufs, de blé, de seigle et d'épeautre!

Depuis le test, je m'en tiens à ma liste de tabous et j'ai retrouvé une énergie incroyable en plus de me sentir très bien. Je peux maintenant manger de vrais repas pour la première fois depuis longtemps et j'ai tout de même déjà perdu 26 livres.

Mme I.K. 52 ans

Pas de festin nocturne!

Il y a quelques années, des problèmes thyroïdiens sont survenus et j'ai pris 66 livres au cours des années suivantes. J'ai eu une chirurgie à la glande thyroïde et les médicaments m'ont stabilisée, mais je n'ai pas perdu de poids. Alors, j'ai suivi à la lettre un régime alimentaire réduit pendant trois ans, qui était composé de fruits, de yogourt, de noyaux, de légumes crus et bien sûr, de pain de blé entier. C'est très santé! Du moins, c'est ce que je croyais. Néanmoins, mon état s'empirait, et je sentais mes articulations très douloureuses. Le diagnostic était : « Cessez de fumer, faites de l'exercice et perdez du poids! » J'ai fait tellement de rétention d'eau que j'ai eu des ampoules sur les pieds après avoir marché avec mes plus vieux souliers. J'ai reçu des comprimés contre la rétention d'eau ainsi qu'un diagnostic : « Cessez de fumer, faites de l'exercice et perdez du poids! » Parfois, j'étais atteinte de terribles migraines et lors de ces journées, j'avalais seulement des analgésiques. J'ai rapidement consulté un médecin une fois par mois, il a dit que j'étais en parfaite santé, mais que j'étais âgée et obèse. Les médecins m'ont dit que, à l'âge de 40 ans, il était possible que je sois dans ma ménopause et qu'il soit difficile de perdre du poids, étant donné les changements dans le métabolisme. Mais des examens plus poussés ont démontré que je n'étais nettement pas près de la ménopause. Diagnostic : « Vous faites de l'embonpoint, donc cessez de fumer, faites de l'exercice et perdez du poids! »

J'étais désespérée, puis j'ai commencé à faire des listes. Je notais quand j'avais mangé ou bu quelque chose, ainsi que la quantité. Je notais même lorsque je vomissais et allais à la toilette, si je me sentais stressée ou si j'avais fait de l'exercice. Diagnostic : « Vous vous faites des illusions! » Évidemment, lorsque vous perdez du poids en mangeant 600 calories, que vous le maintenez avec 800 calories et en preniez avec environ 1000, même si vous avez travaillé toute la journée, entretenu la maison seule avec deux enfants ou avez fait de l'exercice, etc. Il restait seulement les deux possibilités suivantes : j'ai perdu la raison ou je suis somnambule. J'ai commencé à surveiller mon alimentation avant d'aller au lit et le matin, à mon réveil. Résultat : pas de festin nocturne!

Croyez-moi, dans ces conditions, vous pourriez devenir dépressifs, si vous ne l'êtes pas déjà.

En décembre, j'ai touché un peu d'argent et j'étais déterminée à avoir recours à la liposuccion pour ne plus sentir la douleur. Étant donné la grande quantité de matière grasse et le montant d'argent peu élevé, c'était seulement possible à l'étranger. Alors, j'ai fait des recherches sur Internet. J'ai alors découvert ImuPro300. J'ai lu quelques articles et je me suis dit que c'était vraiment fait pour moi. Mais je demeurais très sceptique. J'avais déjà essayé tant de choses et dépensé beaucoup d'argent. J'ai demandé à recevoir du matériel d'information et je me suis dit que si cela peut aider, c'est tout de même mieux et moins coûteux qu'une chirurgie faite en République tchèque.

J'ai fait le test sanguin en avril et j'ai reçu les résultats au début de mois de mai. Pouvez-vous imaginer mon bonheur lorsque j'ai découvert que le yogourt, le pain et les fraises me font engraisser? Il s'est avéré que je réagis au lait de vache, au gluten et à quelques autres petites choses. Le 19 juin, j'avais déjà perdu 29 livres simplement en évitant ces aliments. Certains peuvent penser que c'est similaire à ces diètes où il faut éviter tout gras et sucre. Oh non, je mange du pain et je bois du lait, plus que durant les trois dernières années. Je mange de nouveau comme une personne normale.

ImuPro300 m'a fait parvenir un grand catalogue m'expliquant tout ce qui est dangereux pour moi et ce que je pouvais utiliser en tant que substitut, par exemple le lait de soya. Je ne m'abstenais de rien. Je mange même de nouveau des sucreries. Toutefois, il existe des pièges et j'aimerais vous partager quelques astuces afin de les éviter. Il y a plusieurs boutiques sur Internet qui vendent des produits alimentaires sans gluten et de la nourriture sans blanc d'œuf ou sans lait. La marchandise ne coûte pas plus cher que dans des magasins d'aliments naturels, mais ils sont considérablement plus frais et sont livrés à la maison. Il y a une description détaillée des ingrédients de chaque produit.

J'aimerais remercier l'équipe ImuPro. La dame m'a dit que cela n'en avait tenu qu'à moi, car je n'ai pas abandonné et je suis demeurée ferme. Ce n'est pas vrai : je mange davantage, je mange de tout, j'ai enfin perdu du poids et je me porte très bien grâce à ImuPro300. Ce test devrait faire partie de tout examen courant d'un médecin, car aucun médicament n'a été aussi efficace que ce test. Maintenant, c'est redevenu agréable de faire de l'exercice!

Mme R.L. 40 ans

Très fortes flatulences, statut post prolapsus du rectum

Problèmes/symptômes : très fortes flatulences, statut post prolapsus du rectum

Tentatives de thérapie avant ImuPro300 : hydrothérapie du côlon, troubles digestifs

Contact avec ImuPro300 : médecin de famille

Durée du changement dans l'alimentation : 12 mois

Période de temps avant que les symptômes s'atténuent : diminution des symptômes après 2 à 3 semaines

Difficultés concernant la modification du régime : oui, à propos de l'approvisionnement d'aliment sans gluten ou sans lactose, en particulier pour une grande famille

Amélioration de l'état général de santé : atténuation des flatulences, accumulation de déchets lors de la consommation d'aliment incompatible

Une femme, 46 ans

Plus de colique, plus de diarrhée, plus de lourdeur

Je respecte votre plan de rotation depuis six semaines et je mange seulement des aliments contrôlés, mis à part quelques écarts au début.

Le succès est fulgurant :

plus de coliques ou de maux d'estomac

plus de nausées, plus de diarrhée

plus de sensations de lourdeur

Je peux de nouveau m'occuper des tâches ménagères sans problèmes à la fin de chaque journée de travail. Les maux de dos, d'oreilles et les articulations douloureuses ont disparu. La mauvaise humeur et la dépression ont complètement disparu. Mes collègues me disent que je suis une personne changée, stable, de bonne humeur et moins susceptible qu'auparavant.

Au début, j'avais de la difficulté à trouver les bons aliments et à prendre l'habitude de respecter le régime. Entre-temps, j'ai trouvé très amusant de manger et découvrir de nouveaux plats. Mon mari adore également les repas diversifiés. J'ai perdu 11 livres même si je n'en avais pas vraiment besoin et je mange davantage que dans le passé, ce que j'apprécie énormément. Pour couronner le tout, ma pression sanguine continue à diminuer. Jusqu'à maintenant, je devais prendre deux comprimés par jour à cause de mon hypertension artérielle. Maintenant, je dois uniquement prendre un comprimé et demi et ma tension artérielle a diminué davantage, donc je pourrai réduire encore la dose ultérieurement.

Mme A.V.

Douleurs abdominales permanentes

Je respecte vos suggestions depuis le 1er juillet (pour la plupart). Ainsi, j'ai découvert que je souffrais de douleurs abdominales permanentes, ce que j'ai seulement réalisé lorsque la douleur a disparu, grâce à votre régime alimentaire. Manifestement, je m'étais habituée à cette condition avec les années.

Je suis végétarienne depuis 23 ans et je ne pouvais me résoudre à manger de la viande ou du poisson, malgré 69 aliments incompatibles. Je suis donc devenue une végétarienne à temps partiel, étant donné que je ne pouvais pas manger de produits laitiers, d'œufs de poule (pendant un an) et de céréales contenant du gluten (pendant trois mois). Grâce à vos documents détaillés (188 pages), je n'ai pas de symptôme de carence malgré 69 aliments incompatibles. De plus, je suis davantage en forme et j'ai beaucoup plus d'énergie.

Bien sûr, cela requiert un changement drastique dans la manière de penser, dans les habitudes alimentaires et les comportements d'achat. Je me suis plainte à mon mari à maintes reprises lors des trois premières semaines. Trois mois plus tard, il m'accompagne partiellement dans mes nouvelles habitudes alimentaires (il est végétarien) et il avoue n'avoir jamais cru qu'il était possible de manger de bons repas diversifiés en se privant d'une si grande variété d'aliments variés.

Mme B.P.

Crampes abdominales

Depuis que j'ai reçu les résultats du test sanguin ImuPro300 ainsi que le dossier comprenant vos constatations, je respecte rigoureusement les modifications à mon alimentation sans jamais succomber.

Depuis ce temps, tout s'est amélioré du jour au lendemain.

Mes crampes abdominales ont disparu!!! Je n'ai plus de sensation de ballonnement et j'ai perdu 22 livres en un mois. Je ne peux m'empêcher de me demander : « Comment cela peut-il se produire si rapidement? »

Auparavant, je rencontrais médecin après médecin. Entéroscopie sans résultats. Gastroscopie sans résultats. Prise de médicaments sans signes d'amélioration. Maintenant, je m'en tiens aux modifications dans mon alimentation et j'évite principalement le fromage, les produits laitiers et tout ce qui est énuméré dans le dossier de recommandations. Résultat : le problème a disparu comme par magie. Comme cela peut-il aider si rapidement??

Je suis complètement emballée par ImuPro300! Investir dans ce test rapporte!!! Je le recommande à tout le monde!!!!

Mr L.R.

Maux de tête, maux de cou et diarrhée

J'ai rencontré médecin après médecin au sujet de différents symptômes au cours des cinq dernières années. D'un mal de gorge « normal » à des étourdissements qu'aucun médecin ne pouvait traiter, j'ai finalement rencontré un médecin qui, étant donné mon problème, a organisé un test sanguin pour détecter les allergies.

Depuis, j'évite les aliments « interdits », mes problèmes (des maux de tête hebdomadaires, maux de cou et diarrhée) se sont améliorés pour complètement disparaître.

Somme toute, j'aimerais mentionner que je trouve le test d'allergie très efficace. Je peux conseiller à quiconque souffrant de problèmes semblables d'effectuer ce test et de respecter le résultat, avec toutes ses conséquences.

Mme G.Z.

"C'est dans ton imagination": inflammation osseuse

J'ai une ostéite (inflammation de l'os) de la mâchoire supérieure. Toutefois, deux ans auront été nécessaires à mon médecin pour diagnostiquer cette maladie. Ils m'ont donné pleins d'antibiotiques, ce qui n'a pas aidé, mais qui a plutôt détruit mon estomac et ma muqueuse intestinale. Enfin, la partie infectée de l'os de la mâchoire supérieure a été retirée par chirurgie après deux ans et, heureusement, un os sain s'est développé à nouveau. [...]

Même si ma mâchoire a été traitée avec succès, je ne me sentais toujours pas bien. Lors de ma maladie, ma tension artérielle, moyennement élevée, a augmenté dramatiquement. Des gastrites chroniques se sont développées, je me sentais fréquemment malade, j'avais la diarrhée, des coliques, des brûlures d'estomac, des changements d'humeur (de dépressif à agressif) et je me sentais fatigué et faible. De plus, je perdais énormément de cheveux, je dormais mal et je sentais souvent mes articulations douloureuses. [...]

Le test ImuPro a détecté 42 incompatibilités et j'ai immédiatement commencé à regarder ce que je devrais manger. Lorsque tu es déjà en mauvaise condition, tu ne ménages aucun effort afin d'atteindre une amélioration.

Il aura suffi de deux semaines avant que je comprenne comment suivre les règles établies plus simplement et le plus agréablement possible. J'ai créé un menu pour la semaine en utilisant les aliments permis [...] et j'ai pris l'habitude de lire toutes les listes d'ingrédients en détail et d'en préparer la majorité moi-même, afin d'éviter les repas prêts à servir. [...] Pendant la première semaine, je me sentais pire encore qu'avant, mais par la suite, la situation a rapidement changé et je me sentais mieux de jour en jour. Cela m'a encouragé fortement à poursuivre dans ce sens. Premièrement, les problèmes digestifs, les changements d'humeur et les troubles de sommeil ont disparu. Je suis bien sûr devenu actif, également car je n'avais plus de douleur à l'estomac. Après un mois, je me sentais parfaitement bien et les douleurs aux articulations s'étaient améliorées pour finalement disparaître complètement. J'ai découvert, environ trois mois plus tard, que je perdais moins de cheveux, ma tension artérielle s'était aussi améliorée à ce moment-là [...] et je pouvais maintenant diminuer la dose d'un demi-comprimé. Six mois plus tard, je pouvais encore réduire la dose d'un autre demi-comprimé. La tension artérielle s'est stabilisée avec la moitié d'antihypertenseurs que je prenais avant la modification de mon régime alimentaire. [...]

Les remarques ridicules de certaines personnes étaient désagréables pendant un certain temps : « Ne te fais pas d'histoires, ça ne te fera pas de mal si tu manges ceci ou cela une seule fois. » Ou : « C'est dans ton imagination, c'est pour cette raison que tu as des problèmes. » En passant, à la suite de mon expérience positive avec ImuPro, j'ai toujours recommandé ce test sanguin à mes collègues et amis et certains ont accepté de le passer. C'était très intéressant de voir toutes les différentes personnes là-bas.

Deux anciens collègues étaient très enthousiastes. Ils ont respecté les règles et ils se sont sentis très bien. D'autres, qui étaient moins constants, malheureusement, n'ont pas pu atteindre une réussite complète.

J'aimerais vous assurer à nouveau que je vous suis très reconnaissant.

Mr A.V.

Sensation de ballonnement, flatulence, articulations douloureuses, selles changeantes, problèmes gastro-intestinaux, cellulite

Problèmes/symptômes : sensation de ballonnement, flatulence, articulations douloureuses, selles changeantes, problèmes gastro-intestinaux, cellulite

Tentatives de thérapie avant ImuPro300 : médicaments, coloscopie, exercice, aliments naturels

Contact avec ImuPro300 : reportages médiatiques

Durée du changement dans l'alimentation : 4 mois

Période de temps avant que les symptômes s'améliorent : amélioration notable après six semaines, peau ferme, articulations non douloureuses, moins de flatulences et de ballonnements

Difficultés concernant la modification du régime : non, modification régulière, je cuisine mon pain sans gluten

Amélioration de l'état général de santé : amélioration de l'état de santé de 100 %, je suis très heureuse

Une femme de 58 ans

Causes multiples

Une patiente féminine de 60 ans vient en consultation, car elle possède les symptômes suivants : hypertension, obésité, mal de tête chronique, fatigue chronique, problèmes gastro-intestinaux tels qu'indigestion et constipation, manque de concentration et acné. Elle a essayé toutes sortes de régimes afin de perdre du poids, sans aucun succès. Son poids initial est de 180 livres (poids idéal= entre126 et 141 livres); si on compare son poids actuel à son poids idéal, elle a environ 39 livres en trop. Elle décide de passer le test ImuPro300 et elle découvre qu'elle a des allergies de type 3 aux œufs, au gluten, aux produits laitiers et à la vanille. Elle débute avec le régime d'élimination et pendant les trois premiers mois, elle remarque une énorme amélioration en ce qui a trait à sa santé. Ses maux de tête, qu'elle ressentait de manière hebdomadaire, ont disparu. Sa pression artérielle a baissé sans l'aide de médication et elle ne souffre plus d'indigestion. En plus de tout ça, elle se sent pleine d'énergie, ce qu'elle n'avait pas auparavant. Son problème de peau (acné) s'est atténué et elle a dorénavant un teint clair.

Elle a perdu du poids de façon importante, environ 33 livres dans les six premiers mois, et elle a maintenu ce poids.

Une femme de 60 ans

Amélioration de la condition physique et de la santé

Une patiente de 39 ans vient en consultation, car elle souhaite améliorer sa condition physique et sa santé; elle veut surtout mieux dormir. Elle est très athlétique, elle nage à un niveau compétitif, néanmoins, elle sent parfois que son rendement n'est pas très bon. Ses antécédents en clinique indiquent qu'elle souffre de fatigue excessive, de nausées causées par la fatigue, de problèmes gastro-intestinaux tels que : flatulence, distension abdominale, gastrite, syndrome du côlon irritable, trouble alimentaire dû à l'anxiété, dépression et manque de concentration.

Elle passe le test ImuPro qui a démontré qu'elle avait des allergies de type 3 aux œufs, aux produits laitiers, aux arachides et aux noix de cajou.

Elle a débuté avec le régime d'élimination pour ses allergies et ses symptômes gastro-intestinaux. La gastrite et le syndrome du côlon irritable ont particulièrement disparu et elle se sent bien. Elle dort maintenant beaucoup mieux et ne ressent pas la fatigue durant la journée. Elle a plus d'énergie pour faire ses activités journalières et son rendement sportif s'est considérablement amélioré. Elle a remarqué que lorsqu'elle faisait une erreur et mangeait un des aliments « interdits », ses symptômes apparaissent à nouveau et lui occasionnent un inconfort.

Une femme de 39 ans

Syndrome du côlon irritable

Brian S. vit au Gauteng (Afrique du Sud) et était atteint du syndrome du côlon irritable. Malgré une colonoscopie et une gastroscopie révélant qu'il n'y avait rien d'anormal chez lui, ses symptômes étaient toujours présents. Il a alors travaillé de pair avec un homéopathe qui lui a recommandé de suivre un régime sans blé, sans sucre ni levure. Comme il n'avait pas mangé de blé depuis un certain temps, le test ImuPro n'a pas révélé une intolérance au blé, ce que nous soupçonnions, car il avait évité l'aliment. Le test a toutefois révélé une réaction élevée d'IgG à l'avoine et une réaction encore plus forte aux amandes, parmi d'autres aliments. Brian consommait ces aliments de façon hebdomadaire. Brian a remarqué une atténuation de ses symptômes causée par le côlon irritable un à deux mois après avoir cessé de consommer les aliments auxquels il avait une réaction élevée d'IgG.

Mr B.S. 55 ans

Côlon irritable, démangeaisons, maux de tête, acné, fatigue chronique et sinusites

Malgré une alimentation saine et beaucoup d'exercice, Mia N. de Durban souffrait depuis des années de symptômes classiques d'intolérances alimentaires avant de passer le test ImuPro, tels que démangeaisons, syndrome du côlon irritable, Candida, maux de tête ainsi que migraines débilitantes, acné, fatigue chronique et sinusites. Le test imuPro a révélé qu'elle avait une réaction d'IgG élevée aux œufs, à la levure, au gluten et aux amandes. Après seulement une semaine de régime d'élimination, elle a ressenti une amélioration de tous ses symptômes. Elle a respecté le régime strictement en évitant tous les aliments auxquels elle avait une réaction d'IgG élevée. La modification de son régime fait maintenant partie de son mode de vie. À cause de l'atténuation de ses symptômes, elle dit ne plus avoir besoin de prendre des antihistaminiques tous les jours, avoir plus d'énergie et ne plus devoir visiter son spécialiste ORL comme elle devait faire avant le test ImuPro. Mia nous a déjà recommandé un de ces amis qui a des problèmes similaires.

Mme M.N. 28 ans

Gastro-enterologie diverse

Franziska M. a eu différents problèmes de nature physique et mentale pendant longtemps. Les examens de routine executés par divers médecins, y compris un test d'allergie standard, n'ont rien conclu. Un jour, elle a entendu parler du test ImuPro et en a parlé à son médecin. Son médecin était contre le test pour les allergies alimentaires retardées et contre le fait de recommander des patients.

 

Cher Dr XXX,

Les tests d'allergie de l'hôpital universitaire n'ont rien donné. Comme vous pouvez le constater dans la pièce jointe, aucune allergie n'a été détectée. Le test ImuPro a démontré des résultats différents (annexes). J'ai alors appris que je devais éliminer le gluten, la lactoprotéine et les arachides. Grâce à leurs bons soins, j'ai réussi à très bien gérer ma « nouvelle vie ». Malheureusement, les rechutes sont difficiles à éviter, mais elles sont devenues de plus en plus rares. Récemment, j'ai eu une sérieuse rechute. Les protéines et le gluten sont cachés partout. C'est incroyable le nombre de produits qui sont « contaminés ». - saucisse, jambon, bacon, consommé, céréales au déjeuner, müesli, mélange d'épices, produits préparés de toutes sortes, etc., etc., etc.

Mais il y a aussi un bon côté à la rechute. Je remercie chaque jour passé sans avoir de problèmes. De plus, je peux maintenant vous dire quelle a été la vraie pression sur mes épaules durant ces nombreuses années. Comme les affections étaient chroniques, je ne savais pas exactement comment mon corps devait être. Je savais seulement que les autres s'en tiraient mieux.

Les différences sont énormes!

Problèmes d'ordre physique :

mal d'estomac/douleur à l'intestin

flatulence importante

constipation grave

rougeur de la peau sur la tête et la poitrine (« ... vous avez de belles joues rouges »)

démangeaison faible à sévère à différents endroits sur le corps (tout démange : matériau synthétique, savon, lotion pour le corps, détergents, soleil, etc.)

essoufflement faible à sévère (pression sur la poitrine, sternum, à voir aussi « problèmes mentaux »)

grave détérioration de la vision

ouïe très mauvaise, une sensation de bouchons dans les oreilles (j'ai déjà vu un médecin, car je croyais avoir les oreilles bouchées. Un vaporisateur à base de cortisone ne convient pas du tout)

Problèmes mentaux :

anxiété généralisée

comportement étrange en société (peur que les gens ne m'aiment pas)

la pression suffocante sur la poitrine était parfaitement représentée par le peintre Joh. Heinr. Füssli. Une réplique en noir et blanc de la toile « Alb-Traum » est jointe. Lorsque je regarde cette toile, je vois mon passé : quelque chose de lourd, de funeste qui se nichait au milieu de ma poitrine et s'accrochait.

C'est incroyable, plus je parle à mes amis de mon incompatibilité alimentaire, plus ils me disent qu'ils ont vécu des expériences similaires. Ils disent tous la même chose : ils sont atteints de présumés problèmes mentaux depuis trop longtemps et ils ont trop avalé de comprimés inappropriés. Dans la plupart des cas, les problèmes d'ordre physique ou mental sont identiques aux miens et aussi vagues. Sauf que certaines personnes avaient la diarrhée au lieu de constipation. [...]

L'excellente situation se maintient déjà depuis un mois. Et les fluctuations hormonales n'ont pas pu influencer ma bonne humeur. De nombreuses choses ont également changé au niveau social.

Cordialement,

Quand le médecin a reçu cette lettre, elle a invité Mme M. afin d'avoir une conversation. Lors de cette conversation, elle a informé Mme M. que le succès obtenu avec imuPro300 l'a convaincue et qu'elle voulait maintenant suivre une formation sur le sujet afin de se familiariser avec ce test dans le futur.

Mme F.M.




R-Biopharm France
Secteur Santé
Parc d'affaires de Crécy
5a rue Claude Chappe
69370 Saint-Didier au Mont d'Or
Tél : +33 (0)4 78 48 01 95
Email : contact@intolsante.com

Tous les tests présents sur ce site ont été développés et sont produits par la Société R-Biopharm.

Le même niveau de qualité (« la Qualité ImuPro ») est associée à tous ces tests. Ils permettent tous de mettre en évidence des intolérances alimentaires* provoquées par des aliments testés en nombre variable selon le type de test effectué.

Le test ImuPro est disponible en Allemagne depuis 13 ans où il a rencontré un véritable succès. C'est pour répondre à la demande en France que R-Biopharm France a décidé de mettre ces tests à disposition.

 

 

Lire la suite logo R-biopharm
Recevoir notre Newsletter