Allergie Type III

DEMANDER UN TEST

DÉFINITIONS

Vous trouverez des informations en complément sur le nouveau site ImuPro

 

ALLERGIES, INTOLERANCES, HYPERSENSIBILITES

Dans le language courant, il y a souvent une confusion de terminologie entre allergie, hypersensibilité et intolérance alimentaire.

Scientifiquement, il faut distinguer 3 types d'hypersensibilités :

Hypersensibilités alimentaires

Le terme « hypersensibilités alimentaires » est une description globale d'une  non-compatibilité alimentaire, mais sans préciser le mode d'action.
L'hypersensibilité alimentaire englobe:

Allergie immédiate (type I)
L'allergie immédiate est causée par la libération d'histamine suite à un contact avec un agent allergisant, comme le pollen, un aliment, des acariens, une piqure de guêpe. Les symptômes sont immédiats de quelques secondes à 30 minutes, violents, parfois mortels.
Les symptômes de l'allergie immédiate sont limités à la muqueuse, la peau, et la circulation sanguine. Un choc anaphylactique est possible.
L'allergie immédiate est diagnostiquée par le dosage d'anticorps IgE spécifiques dans le sang ou par des tests cutanés, nommés 'Prick tests'.

Allergie retardée (type III)
L'allergie retardée est causée par l'induction d'une réaction inflammatoire plutôt modérée après contact avec l'antigène. Les symptômes peuvent prendre de 3 heures jusqu'à 3 jours pour se manifester. Il s'agit de symptômes chroniques, comme par exemple les migraines, un colon irritable, des troubles de comportement, des douleurs articulaires, de la fatigue chronique et beaucoup d'autres, mais jamais violents.
L'allergie retardée est diagnostiquée par le dosage d'anticorps IgG spécifiques dans le sang. Le test cutané reste négatif en cas d'allergie retardée.

 

  • Intolérances alimentaires (déficit enzymatique pour digérer un aliment)

Le terme d'intolérance alimentaire est réservé aux déficits enzymatiques de digestion. L'intolérance au gluten présente des spécificités que nous expliquons un peu plus loin.

Les substances provoquant une intolérance alimentaire sont mal ou pas digérées (ex. : le lactose), ou pas absorbées par l'organisme dans le cas du fructose. Les symptômes générés par les intolérances sont principalement limités au niveau intestinal et sont : ballonnements, formation de gaz, crampes intestinales, diarrhée. L'intolérance à l'histamine, précédemment appelée pseudo-allergie, provoque des symptômes ressemblant aux symptômes de l'allergie classique, mais en moins violent, notamment l'hypotension, éruption cutanée, démangeaisons, maux de tête, migraine, nez coulant ou nez bouché. En général les symptômes liés aux intolérances alimentaires se manifestent au plus tôt après 30 minutes jusqu'à 3 heures au plus tard (temps nécessaire pour passer le tube digestif).

Le diagnostic des intolérances alimentaires se fait pour la plupart des cas par un test de provocation. L'intolérance au lactose peut aussi être diagnostiquée par un test génétique. L'intolérance à l'histamine peut être mise en évidence par le dosage de la DAO (Di-Amino-Oxydase).

L'intolérance au gluten représente un cas spécial.

Le terme intolérance au gluten est utilisé pour décrire l'induction d'une maladie auto-immune de la muqueuse intestinale, provoquée par la consommation du gluten, appelée la maladie cœliaque. Il existe des marqueurs spécifiques pour diagnostiquer la maladie cœliaque, notamment, les anticorps IgG et IgA transglutaminase, ou des anticorps anti-endomysium. Le diagnostic final se fait par une biopsie. Il faut absolument faire la différence entre la maladie cœliaque (intolérance au gluten) et l'allergie retardée au gluten. La maladie cœliaque ne touche, qu'une petite partie du public, tandis que l'allergie retardée est beaucoup plus répandue dans la population et peut-être responsable de nombreuses maladies chroniques, ne se manifestant pas seulement au niveau intestinal, mais la plupart des cas au niveau d'autres organes, comme la glande thyroïde (hypothyroïdie), le cerveau (migraine),  les muscles (douleurs musculaires), les articulations (douleurs articulaires), etc.

Comme indiqué ci-dessus les tests à réaliser pour le diagnostic de la maladie cœliaque sont différents de ceux des tests IgGs pour la recherche des allergies retardées.

En cas d'allergie retardée trouvée pour le gluten, il est recommandé d'effectuer un autre test pour le diagnostic de la maladie cœliaque. (IgG et IgA transglutaminase et/ou anticorps anti-endomysium).

Dans les deux cas une éviction du gluten s'impose.

ImuPro et les tests de dosage des IgGs développés par la société R-Biopharm ne permettent pas le diagnostic des allergies alimentaires immédiates, ni des intolérances alimentaires proprement dites, mais une analyse très détaillée des allergies retardées par la recherche d'IgG spécifiques (anticorps) à divers aliments. Les allergies retardées alimentaires sont tout à fait différentes des allergies immédiates et des intolérances. Elles sont très fréquentes et se développent au fur et à mesure de la vie d'un individu et souvent de façon spontanée. Dès la naissance, le nourrisson peut déjà être sensibilisé vis-à-vis de différents aliments par transmission naturelle d'anticorps IgG par la mère durant la grossesse. Contrairement à l'allergie immédiate, les symptômes d'allergie retardée sont plus difficiles à reconnaître car plus variés et ils peuvent même ressembler à ceux d'une allergie classique ou d'une intolérance alimentaire, mais se manifestent souvent seulement des heures ou des journées après l'ingestion des aliments. Il est ainsi possible qu'une allergie retardée se développe par exemple contre la laitue, les tomates, les pommes de terre, le yaourt et le lait, etc. L'allergie retardée induit une activation du système immunitaire et des changements métaboliques avec comme conséquence l'apparition de problèmes de santé - sans que vous en ayez conscience dans l'immédiat.
En général le lien entre les problèmes de santé et l'alimentation n'est pas perçu par les personnes concernées. Le but des tests de dosage des IgG alimentaires est d'établir ce lien.

 Vous trouverez encore des explications sur le nouveau site ImuPro

 

 






R-Biopharm France
Secteur Santé
Parc d'affaires de Crécy
5a rue Claude Chappe
69370 Saint-Didier au Mont d'Or
Tél : +33 (0)4 78 48 01 95
Email : contact@intolsante.com

Tous les tests présents sur ce site ont été développés et sont produits par la Société R-Biopharm.

Le même niveau de qualité (« la Qualité ImuPro ») est associée à tous ces tests. Ils permettent tous de mettre en évidence des intolérances alimentaires* provoquées par des aliments testés en nombre variable selon le type de test effectué.

Le test ImuPro est disponible en Allemagne depuis 13 ans où il a rencontré un véritable succès. C'est pour répondre à la demande en France que R-Biopharm France a décidé de mettre ces tests à disposition.

 

 

Lire la suite logo R-biopharm
Recevoir notre Newsletter