Conseils

DEMANDER UN TEST

QUESTIONS / RÉPONSES




Questions au sujet du gluten



Intolérance au gluten et maladie cœliaque

Question : Est-ce qu'une intolérance au gluten est identique à la maladie cœliaque ?

Réponse : Non, la maladie cœliaque (sprue) prend environ 13 ans pour se développer, avec l'apparition d'anticorps à différents stades de la maladie. Pour établir le diagnostic "maladie cœliaque" il faut que des anticorps dirigés contre la gliadine, la transglutaminase et l'endomysium soient présents dans votre sang. Une confirmation par une biopsie intestinale est nécessaire pour poser le diagnostic final et pour avoir droit au remboursement partiel des aliments sans gluten par les caisses de maladie. Au début, les symptômes sont non-spécifiques et s'aggravent au fil du temps. Les igG anti-gluten dosés par imupro 300 sont généralement les premiers anticorps qui apparaissent, permettant ainsi un diagnostic très précoce. Chez le sujet asymptomatique la présence des igG spécifiques reflète probablement un risque accru de développer la maladie cœliaque. Le traitement de la maladie cœliaque reste le même, indépendamment du stade de l'affection, c'est-à-dire l'exclusion totale du gluten.


Aliments à éviter en cas d'intolérance au gluten

Question : Quels sont les aliments à éviter impérativement en cas d'une intolérance au gluten ?

Réponse : Les céréales : blé, orge, seigle, avoine, kamut, épeautre et aliments dérivés : pains, farine, biscottes, biscuits, pâtisseries, tartes, chapelure, pizza, pâtes, malt, bière. Consultez à cet effet le chapitre 2 du livret pour patients.


Le gluten, comment comprendre ?

Question : Je suis toujours à la recherche de tests sur les allergies alimentaires et tout ce que je trouve sur internet ne me paraît pas très fiable. Voici un exemple de commentaire que j'ai trouvé : «Je suis d'accord avec ce que disent les autres. Les tests d'allergie avérée (comme le test d'anticorps IgA) montrent que vous êtes gravement allergique ce qui n'est vraisemblablement pas votre cas sauf si vous avez la maladie cœliaque. Les tests IgG ne sont pas fiables. Si vous avez  un *leaky gut ( Le syndrome de l'intestin perméable) il vous détectera des réactions à presque tout (j'avais environ 25 réactions élevées sur 100 aliments examinés). J'ai fait un régime d'élimination de la plupart des aliments et je les ai réintroduits sans aucun problème. Mais le test IgG ne m'a pas détecté une réaction envers le gluten tout en sachant que je ne le tolère pas. Ces tests sont des dépenses inutiles (les tests IgG ne sont pas remboursés par la sécurité sociale), l'élimination et la réintroduction des aliments est la meilleure solution. »

Avez-vous des réponses à me donner à ce sujet ?

*Le syndrome de l'intestin perméable est provoqué par des années d'allergies alimentaires, par la présence de mauvaises bactéries dans l'intestin (candida) et par le stress (cortisol élevé).

Réponse : Je comprends que les personnes désireuses d'en connaître un peu plus sur les intolérances et allergies alimentaires soient déçues de leurs recherches sur internet. On y trouve des bonnes informations comme des mauvaises. Une personne intéressée par ce sujet aura beaucoup de difficultés à faire la différence entre les divers tests proposés. Même dans la presse il y a souvent une confusion. La citation que vous mentionnez est un bon exemple. La maladie cœliaque est une maladie auto-immune rare liée à une importante intolérance au gluten. L'auteur confond la maladie cœliaque et l'allergie de type III (allergie à réaction retardée) qui peut se manifester dans de nombreuses maladies.

Les tests aux intolérances alimentaires ne sont pas destinés à diagnostiquer la maladie cœliaque. Les IgG positifs peuvent donner une première indication quant à cette maladie mais elles doivent être confirmées par des tests IgA/IgE de transglutaminase (ce qui est également recommandé dans le rapport ImuPro).

Un test de qualité d'IgG comme ImuPro, se révèlera positif en cas de maladie cœliaque pourvu que le gluten n'ait pas été exclu de l'alimentation au-delà de 6 mois auparavant. Je suppose que l'auteur connaissait sa pathologie et était déjà en éviction du gluten. Les valeurs des IgG sont alors négatives en dessous d'un certain seuil.

Malheureusement, la majorité des tests commercialisés ne sont pas assez sensibles pour détecter la maladie cœliaque et tout particulièrement si la personne a déjà supprimé le gluten de son alimentation.

Il n'existe pas actuellement de normalisation officielle pour les tests IgG sur les allergies alimentaires de type III, ce qui conduit à des résultats contradictoires lorsque l'on compare les différents tests. C'est pourquoi il est important de se fier uniquement à des tests qui ont prouvé leur fiabilité dans des études contrôlées en double aveugle ce qui est le cas des tests ImuPro.

 

REACTION ENVERS LE BLE MAIS PAS ENVERS LE GLUTEN

Question: Comment est-il possible d'avoir une intolérance au blé, mais pas d'intolérance au gluten ?

 

Réponse: Le fait que le blé soit positif et le gluten négatif est une situation tout à fait normale. Les protéines de blé sont composées de gluten et sont spécifiques au blé. Comme le gluten n'est pas soluble dans l'eau, nous devons extraire le gluten avec de l'alcool et tester ce gluten dans une cavité supplémentaire. Cette cavité ne contient que des protéines de gluten sans les protéines de blé solubles à l'eau. Par conséquent, la cavité de blé ne contient pas la molécule de gluten. Ainsi ce sont deux tests complètement différents et il est possible d'être sensible à l'un des deux ou les deux en même temps.

 

LE SPORT SANS GLUTEN NI LAITAGES

Question : Nous avons un client qui est coureur de marathon - elle est très préoccupée par le manque de glucides. Elle a réagi fortement à toutes les céréales contenant du gluten et même à certaines sans gluten. Que suggérez-vous pour l'aider à garder ses réserves en glucides ? Elle est inquiète pour ses performances et son niveau d'énergie. Elle a également retiré tous les produits laitiers et se renseigne pour savoir si elle doit chercher un complément en calcium.

 

Réponse : Je comprends ses préoccupations, mais quand elle prend des hydrates de carbone présents dans les aliments auxquels elle réagit, notamment le gluten, elle aura une perte d'énergie et de puissance physique dues à la réaction inflammatoire. Il y a encore quelques aliments riches en hydrates de carbone qu'elle peut manger et qui pourra lui fournir l'énergie recherchée : riz, pommes de terre, maïs, etc. Puisqu'elle ne réagit pas à la levure elle peut manger tous les pains sans gluten. Je lui conseille également de manger de plus en plus régulièrement. Elle pourra également augmenter les protéines et les apports en matières grasses avec des graisses de haute qualité riches en oméga 3. Un supplément en calcium est une bonne idée, car elle élimine beaucoup de minéraux pendant la compétition.

 

 





R-Biopharm France
Secteur Santé
Parc d'affaires de Crécy
5a rue Claude Chappe
69370 Saint-Didier au Mont d'Or
Tél : +33 (0)4 78 48 01 95
Email : contact@intolsante.com

Tous les tests présents sur ce site ont été développés et sont produits par la Société R-Biopharm.

Le même niveau de qualité (« la Qualité ImuPro ») est associée à tous ces tests. Ils permettent tous de mettre en évidence des intolérances alimentaires* provoquées par des aliments testés en nombre variable selon le type de test effectué.

Le test ImuPro est disponible en Allemagne depuis 13 ans où il a rencontré un véritable succès. C'est pour répondre à la demande en France que R-Biopharm France a décidé de mettre ces tests à disposition.

 

 

Lire la suite logo R-biopharm
Recevoir notre Newsletter