Conseils

DEMANDER UN TEST

QUESTIONS / RÉPONSES




Le retrait – l’éviction



La gestion de l'éviction

Question: Plusieurs de mes clients voyagent beaucoup et ne sont pas en mesure d'atteindre 100 % de l'éviction alimentaire recommandée dans le profil ImuPro. Quel est le niveau d'éviction nécessaire pour obtenir des résultats ? Je sais évidemment que l'éviction complète est le but.

Réponse: 100 % d'éviction est le meilleur bien sûr. Nous savons que tous les aliments IgG positifs  ne conduisent pas à un symptôme particulier, mais ils sont toujours impliqués dans la réponse inflammatoire. Cela conduit aux conditions suivantes :
1 : le patient souffre d'un ou de plusieurs symptômes spécifiques. Dans ce cas, tous les aliments positifs IgG ne sont pas la cause de tous les symptômes. Cela signifie que le patient doit chercher à savoir quelle nourriture provoque de tels symptômes.
Ceci est possible par la réintroduction d'un aliment en particulier après une éviction stricte durant au moins 3 semaines. Dans ces trois semaines, l'organisme s'est stabilisé et les symptômes ont disparu ou considérablement diminué. Lorsque le patient réintroduira un aliment provoquant un symptôme, il s'en rendra compte rapidement. Une telle nourriture nuisible identifiée doit être évitée à 100%.

2 : si la nourriture réintroduite ne cause pas de symptômes, nous vous recommandons toujours d'éviter cette nourriture, mais un apport occasionnel n'est pas à considérer comme dramatique.

3 : la personne n'a pas de symptômes spécifiques, mais veut perdre du poids, il constatera que la perte de poids va ralentir ou s'arrêter quand il ne respecte pas l'éviction recommandée. En fin de compte, les réactions sont individuelles et dépendantes du nombre d'aliments à éviter et la fréquence d'ingestion. En tout cas, il est préférable de s'en tenir à l'éviction recommandée, même si vous ne pouvez pas la respecter à 100%, plutôt que de ne rien faire.

 


La malnutrition ou des carences ?

Question: Les critiques font valoir que les tests d'IgG conduisent à la malnutrition voire à des carences. Comment puis-je être sûr que cela ne se produira pas quand je mets en œuvre les recommandations suite d'un test ImuPro?

Réponse: La malnutrition ne se produit pas avec la méthode ImuPro pour deux raisons : Les principes de la rotation et la réintroduction progressive des aliments. Après avoir fait un test ImuPro pour identifier vos aliments à l'origine du déclenchement des symptômes, une nouvelle alimentation est proposée en supprimant les aliments qui provoquent des réactions ainsi qu'une rotation alimentaire uniquement constituée d'aliments non-réactifs sans répétition d'un jour sur l'autre pendant 4 jours. Cela permet d'assurer la variété des aliments et de veiller au besoin nutritionnel de votre corps. Après trois mois environ, le système immunitaire se stabilise et les aliments peuvent être réintroduits les uns à la suite des autres. Cela signifie que vous aurez de plus en plus d'aliments à inclure dans la rotation. Cette mesure garantit une alimentation diversifiée et équilibrée.

Résumé: La critique sur ce point n'est pas justifiée avec ImuPro. Si vous souffrez de problèmes chroniques et inflammatoires telles que la diarrhée, le ballonnement, la migraine, la surcharge pondérale ou des maladies de peau, ImuPro (test et méthode associée) apporte une vraie solution.
ImuPro vous aident à trouver les aliments susceptibles du déclenchement des maux. En éliminant ces aliments détectés, on observera la disparition ou l'amélioration des symptômes présents avant le test.

 





R-Biopharm France
Secteur Santé
Parc d'affaires de Crécy
5a rue Claude Chappe
69370 Saint-Didier au Mont d'Or
Tél : +33 (0)4 78 48 01 95
Email : contact@intolsante.com

Tous les tests présents sur ce site ont été développés et sont produits par la Société R-Biopharm.

Le même niveau de qualité (« la Qualité ImuPro ») est associée à tous ces tests. Ils permettent tous de mettre en évidence des intolérances alimentaires* provoquées par des aliments testés en nombre variable selon le type de test effectué.

Le test ImuPro est disponible en Allemagne depuis 13 ans où il a rencontré un véritable succès. C'est pour répondre à la demande en France que R-Biopharm France a décidé de mettre ces tests à disposition.

 

 

Lire la suite logo R-biopharm
Recevoir notre Newsletter