Conseils

DEMANDER UN TEST

QUESTIONS / RÉPONSES




Questions d'ordre général



Vanille et vanilline

Question : J'ai une intolérance contre la vanille, est-ce que je dois éviter la vanilline ?

Réponse Non. La vanilline est un arôme artificiel et a une composition différente de la vanille.


De la nécessité à renouveler un test

Question : Est-ce qu'il faut répéter le test ImuPro ou tout autre test ?

Réponse : Non, il n'est pas nécessaire de refaire le test. Le fait que les anticorps ne soient plus mis en évidence ultérieurement ne signifie pas nécessairement que vous pouvez manger sans limitation tous les aliments non tolérés. En effet, le système immunitaire possède une mémoire qui réactive la production d'anticorps dès qu'il entre de nouveau en contact avec un aliment non-toléré. Cependant, suite au changement du régime alimentaire, la plupart des anticorps vont disparaître au cours du temps.
La reprise d'une activité physiologique et de l'intégrité de votre système digestif seront décisives pour éviter aux anticorps d'entrer en contact avec des antigènes alimentaires. Une répétition du test est seulement indiquée en cas de réapparition des symptômes, malgré un respect strict des recommandations diététiques. Ceci signifie probablement l'apparition de nouvelles intolérances, qui peuvent être mises en évidence en répétant le test ImuPro. Pour toute personne qui désire refaire le test à titre prophylactique, un intervalle de temps de 2 ans est recommandé.


Intolérances alimentaires et allergies

Question : Pourquoi les résultats des tests pour allergies ne concordent pas avec le test ImuPro ou d'autres tests ?

Réponse : La réponse est toute simple : ImuPro met en évidence des réponses tardives qui sont en relation avec la production d'anticorps igG. Les tests qui mettent en évidence les allergies détectent des réactions immédiates qui sont dues à la libération d'anticorps IgE. C'est pourquoi il n'y a pas de correspondance.


Les allergènes les plus fréquents

Question : Quels sont les allergènes les plus fréquents ?

Réponse : Il est difficile de généraliser. Les intolérances alimentaires varient fortement d'un individu à l'autre. Ce qui est bénéfique pour l'un peut être nocif pour l'autre, cependant, notre expérience avec ImuPro 300 a démontré que le lait, les produits laitiers et les céréales suscitent des réactions immunologiques chez la plupart des personnes. Le gluten, les protéines de l'œuf de poule et la levure constituent des antigènes puissants, qui sont absolument à éviter en présence d'une intolérance. Ceci n'est cependant pas toujours facile, car ils sont omniprésents et souvent sous une forme cachée dans des produits de fabrication industrielle.


Les aliments de la même famille

Question : Les résultats de mon test montrent que je réagis avec des aliments que je n'avais encore jamais mangé jusqu'à présent. Comment est-ce possible ?

Réponse : Certains aliments appartiennent à la même famille des végétaux, par exemple les pommes de terre, l'aubergine, la tomate et le tabac.
il est également possible que vous réagissiez avec le soja – et ceci malgré le fait que vous êtes sûr de ne jamais avoir mangé du soja. Le soja et ses extraits sont incorporés dans de nombreux aliments et des constituants du soja ont été en contact avec votre système immunitaire à votre insu. Ceci est en effet le cas pour de nombreux aliments qui font partie du test ImuPro 300 (par exemple le pavot qui est présent sous une forme modifiée dans de nombreux médicaments). Par ailleurs, de nombreux aliments peuvent contenir les mêmes agents chimiques.


Différence entre IgG et IgE

Question : Quelle est la différence entre IgG et IgE ?

Réponse : Les réactions IgG sont plus fréquentes si la flore intestinale est perturbée, diminuent cependant si le régime alimentaire adéquat est adopté. Les réactions IgE surviennent en général de façon isolée et persistent à vie.


Assortiments de légumes congelés

Question : Est-ce que je peux manger des assortiments de légumes congelés ?

Réponse : Oui. Vous ne devez cependant pas utiliser chaque jour le même assortiment.


Le citron et l'acide citrique

Question : J'ai une intolérance contre le citon, est-ce que je dois éviter l'acide citrique ?

Réponse : Non, l'acide citrique est produit par synthèse chimique et a par conséquent une composition différente.


De l'aspergillus niger

Question : Où peut-on trouver l'aspergillus niger et comment peut-on l'éviter ?

Réponse : L'aspergillus niger est une moisissure omniprésente qui contamine généralement les aliments séchés, comme les fruits secs, les noix, les thés fermentés et les tisanes, en cas d'exposition à l'humidité lors du stockage. D'autre part l'aspergillus niger ou des extraits peuvent être utilisés dans l'industrie alimentaire comme additif non déclaré. Les principaux produits sont : pains, bière, fromage, chocolat, jus de fruits, et surtout les plats précuits. Evitez les aliments de production industrielle. Préférez des thés ou tisanes que vous achetez en pharmacie. Limitez la consommation des produits à risque.


Mélange de miels ?

Question : Une personne présente une réaction aux miels (mélange). Il voudrait savoir ce que signifie mélange.

Réponse : Le test ImuPro n'analyse pas un miel issu d'un seul type de fleurs. Vous pouvez obtenir de nombreux miels spécifiques, surtout au niveau local, c'est pourquoi nous avons opté pour le «mélange de miel" que vous pouvez acheter dans les supermarchés. Ces miels sont issus de nectar de différentes fleurs et récoltés dans plusieurs colonies d'abeilles. Par conséquent, il est appelé miels (mélange). C'est la raison pour laquelle le patient doit s'abstenir de tout type de miels pendant la durée recommandée.


Le café et la caféine

Question : Si une personne à une  forte réaction aux grains de café, devra-t-elle éviter la caféine ? Comme c'est une substance présente dans  le café, a-t-elle besoin uniquement d'éviter les grains de café ? Peut-elle consommer des produits contenant la caféine comme le C-Cola et les boissons gazeuses ?

Réponse: La caféine est une substance présente dans les grains de café. Nous ne pouvons pas distinguer entre le café et la caféine dans le test. Il est possible que les deux allergènes réagissent ou bien seulement l'un d'eux. Au début je recommanderai donc l'éviction du café mais également de la caféine par précaution.


Anticorps IgG spécifiques

Question: J'ai lu des critiques concernant les tests d'IgG. On y lit par exemple que tous les aliments testés ne contribuent pas forcément à un symptôme et que les tests d'IgG peuvent donner des résultats faussement positifs. Qu'en est-il?

Réponse: Le fait qu'il n'y ait pas de symptôme visible causé par des anticorps IgG, ne veut pas dire qu'il n'y a absolument pas de réaction. Si le système immunitaire crée des anticorps IgG pour réagir contre certains aliments que vous avez consommés, cela conduira à une inflammation mais elle ne se sera peut-être pas immédiatement percevable.
ImuPro ne prétend pas établir un lien entre un aliment particulier et un symptôme spécifique causé par cet aliment. ImuPro détecte des anticorps IgG spécifiques envers des aliments/allergies de Type III  à effets retardés. Ces aliments seront, selon la méthode recommandée,  supprimés pour faciliter le rétablissement de la santé intestinale et ainsi arrêter le processus inflammatoire. L'effet de cette mesure permet au corps de  récupérer un bon fonctionnement. Après une période déterminée, les aliments retirés seront réintroduits dans l'alimentation. Cette réintroduction se fera aliment par aliment. Cette méthode permet d'identifier les aliments susceptibles de  provoquer à nouveau des symptômes. Si durant cette période les symptômes réapparaissent, le corps va réagir et devez prolonger l'éviction avant une nouvelle réintroduction de cet aliment (Cette méthode est également utilisée dans le cas d'allergie IgE classiques).

 





R-Biopharm France
Secteur Santé
Parc d'affaires de Crécy
5a rue Claude Chappe
69370 Saint-Didier au Mont d'Or
Tél : +33 (0)4 78 48 01 95
Email : contact@intolsante.com

Tous les tests présents sur ce site ont été développés et sont produits par la Société R-Biopharm.

Le même niveau de qualité (« la Qualité ImuPro ») est associée à tous ces tests. Ils permettent tous de mettre en évidence des intolérances alimentaires* provoquées par des aliments testés en nombre variable selon le type de test effectué.

Le test ImuPro est disponible en Allemagne depuis 13 ans où il a rencontré un véritable succès. C'est pour répondre à la demande en France que R-Biopharm France a décidé de mettre ces tests à disposition.

 

 

Lire la suite logo R-biopharm
Recevoir notre Newsletter